Année internationale de l’agriculture familiale

JPEG

L’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) a proclamé l’année 2014 « Année internationale de l’agriculture familiale », notamment afin de sensibiliser les opinions publiques, de renforcer le dialogue et la coopération internationale, ainsi que de soutenir ces agricultures. Les agricultures familiales, bien que diversifiées (différentes tailles, systèmes de production et organisations), ont une profonde unité : ce mode de production place l’homme au cœur du système de production et des décisions. Elles se caractérisent par un lien fort entre la famille et l’unité de production, ainsi qu’entre le capital productif et le patrimoine familial.

L’agriculture familiale produit plus de 70% de la production alimentaire et gère une proportion considérable de ressources naturelles. Ce modèle d’agriculture, caractérisé par sa diversité et sa résilience, a la capacité de proposer des réponses adaptées aux défis alimentaires, sociaux et environnementaux. La reconnaissance et le soutien à l’agriculture familiale sont indispensables pour lutter contre la pauvreté et construire un développement durable.

La France se mobilise pour promouvoir le sujet des agricultures familiales dans le cadre du G20. La première réunion du groupe G20 développement qui s’est tenue les 16-17 décembre 2013 à Sydney a confirmé le rôle de la France comme co-facilitateur « sécurité alimentaire » avec le Japon et l’Australie en tant que co-présidente du G20 développement.

Vous trouverez ici une présentation des enjeux de l’agriculture familiale.

Dernière modification : 17/02/2014

Haut de page