Attribution du prix Nobel de médecine au professeur Jules HOFFMANN

Présidence de la République

Attribution du prix Nobel de médecine au professeur Jules HOFFMANN

JPEG

Le président de la République se réjouit de l’attribution du prix Nobel de médecine au professeur Jules HOFFMANN, de l’université de Strasbourg.

En étudiant les réponses antimicrobiennes des insectes et en montrant la grande conservation des mécanismes de défense innée entre l’insecte et l’homme, le professeur HOFFMANN a apporté une contribution décisive à la compréhension des systèmes de défense contre les maladies infectieuses et parasitaires.

Le professeur HOFFMANN et ses collaborateurs ont apporté une lumière inédite sur les mécanismes de réponses antimicrobiennes des insectes.

L’ensemble de ses recherches a établi l’insecte (drosophile) comme un modèle de l’immunité innée et ses travaux ont eu un impact majeur sur la compréhension des défenses antiparasitaires de l’anophèle, vecteur du paludisme.

Cette distinction honore l’université de Strasbourg, le CNRS, la communauté scientifique française et notre pays tout entier.

Engagé avec détermination dans la lutte contre les grandes pandémies (sida, tuberculose et paludisme), le président de la République salue cette distinction qui honore les efforts décisifs faits pour l’éradication des maladies infectieuses et parasitaires.

Dernière modification : 05/10/2011

Haut de page