Culture Lab : Malcom Chen, étudiant de Ngee Ann Film School, raconte son tournage en France

Malcom Chen, étudiant à la School of Film and Media Studies de la Ngee Ann Polytechnic, a été invité en France du 3 au 15 juillet pour participer à la session de formation de Culture Lab « Initiation au film-documentaire ». Il nous parle de son expérience :

« Deux choses m’intriguent dans ce monde : d’une part, la capacité à saisir, à arranger et à jouer avec des images pour raconter des histoires et d’autre part, le fait de rencontrer des gens du monde entier. Culture Lab 2012 m’a donné l’opportunité d’explorer ces deux centres d’intérêts à la fois et c’est pour cette raison que j’ai postulé à la formation.

L’idée de passer 12 jours en France à travailler au sein d’une équipe de personnes venues du monde entier pourrait paraître plus que romantique pour la plupart des gens, et pour moi aussi je pense, mais c’est seulement quand vous vous rendez compte que vous êtes le seul représentant de votre pays que vous commencez alors à devenir un peu nerveux. J’ai appris bien sûr, peu après avoir rencontré le reste de l’équipe, qu’il n’y avait pas de quoi avoir peur.

Ce que j’ai préféré du programme, ce sont ses participants. Il y a quelque chose d’incroyablement fascinant à observer un groupe de gens dont les cultures, traditions et habitudes diffèrent mais qui pourtant, prennent leur petit déjeuner ensemble en riant et en parlant dans la même langue comme s’ils avaient vécu ensemble pendant des années.

Le programme m’a donné la chance de découvrir la France d’une manière qu’aucun d’entre nous n’avait pu vraiment le faire jusqu’à présent. Avec le temps, vous vous rendez compte que la France, comme n’importe quel autre pays, a sa part de défauts. Et pourtant, en même temps, vous apprenez à l’en aimer davantage.

Nous avons visité de nombreux lieux touristiques à Paris et en Alsace. Nous avons eu aussi la chance de rencontrer plusieurs boîtes de production et des réalisateurs qui étaient ravis de partager leur expérience professionnelle et leur expertise avec nous.
Je crois, cependant, que la partie du programme la plus formatrice pour moi a été le soir où nous nous sommes retrouvés dans le hall de la salle à manger pour visionner les films que nous avions réalisés.

En voyant l’aboutissement de l’engagement et du travail acharné de chaque participant, cela m’a vraiment fait penser à ce que j’avais fait jusque là à Singapour. J’ai beaucoup appris en en entendant mes amis s’exprimer au sujet de leurs techniques de réalisations et cela m’a donné de nombreuses idées pour améliorer mon travail à l’avenir.
Comme le disait Truffaut, « les idées sont moins intéressantes que les gens qui les inventent, » et j’en suis venu à admirer mes collaborateurs ce soir-là après les avoir écoutés parler.

Je suis très reconnaissant d’avoir eu la chance de participer à ce programme. Il m’a permis de m’exposer à la fois à de nouvelles personnes et à de nouvelles idées, et il m’a offert un autre point de vue sur le cinéma et la vie. Je suis en train de planifier un retour en France mais je n’ai pas encore décidé si cela serait pour des vacances ou pour y poursuivre mes études. J’espère, peut-être, trouver un emploi dans ce pays dont je suis tombé amoureux. Dans tous les cas, quoi qu’il arrive, je repartirai un jour en France !

JPEG
Le groupe de la session Culture Lab “Initiation au Film-documentaire", avec Malcolm Chen au centre avec un tee-shirt Iron Maiden.

Dernière modification : 13/09/2012

Haut de page