Daniel BUREN a présenté son exposition "CABANONS" à Singapour

JPEG

Trois chapiteaux – ou cabanons – posés dans un champ ouvert tout près de Tan Quee Lan Street, face à Bugis Junction ont accueilli un spectacle de « cirque tournant ». Conçu par Buren avec sa signature de couleurs primaires vives, ceux-ci ont des structures internes minimalistes, qui donnent au public une puissante impression de couleur pure et de liberté totale de l’espace.
Ils sont faits d’un carré qui enserre au plus près un cercle (la piste) avec les spectateurs (130 par cabanon) situés dans chaque angle de la construction.

Dans chaque Cabanon les spectateurs voient les mêmes six numéros mais dans un ordre différent. Les spectateurs sont statiques, ce sont les artistes qui se déplacent d’un Cabanon à l’autre.

Buren, qui fait de l’art avec des rayures depuis 1960, change le chapiteau en un objet singulier. Assis dans ses cabanons, le public prend place au sein même de l’installation artistique. Le chapiteau devient un œuvre d’art intime et magique, se transformant constamment en délices sensoriels.

Par Fabien Demuynck (direction artistique) et Daniel Buren, Jérôme Thomas, Dan Demuynck

Dernière modification : 09/10/2015

Haut de page