Escale de L’Adroit à Singapour

Parti du port de Toulon le 14 janvier 2013, L’Adroit effectue un déploiement opérationnel de six mois dans les régions de l’océan Indien et d’Asie du Sud-est. Sa mission l’a conduit à participer à des opérations de lutte contre la piraterie et de surveillance de la zone économique exclusive française dans l’océan Indien. Ce déploiement est l’occasion pour le bâtiment de participer à des salons de défense internationaux, dont l’IDEX à Abu Dhabi (février 2013) et l’IMDEX ASIA à Singapour. L’Adroit a été exposé aux côtés de quatorze autres bateaux en provenance du monde entier, du 14 au 16 mai 2013.

Le patrouilleur hauturier, construit à partir des fonds propres de DCNS, a été mis à disposition de la Marine nationale pendant trois ans. D’une part, ce partenariat permet à la Marine nationale de bénéficier d’une plate-forme d’expérimentation de différents systèmes embarqués. D’autre part, DCNS peut ainsi bénéficier du retour d’expérience d’une marine de premier rang ainsi que du label « éprouvé en opérations » (« seaproven »), label qui représente un atout majeur en termes d’exportation.

L’Adroit est un concentré de nouvelles technologies qui préfigurent les navires de guerre du futur. D’une longueur de 87 mètres pour 1500 tonnes de déplacement, d’une autonomie de trois semaines à 21 nœuds, il est armé et son pont d’envol lui permet aussi bien d’accueillir un drone aérien que de poser un hélicoptère Caïman. L’autonomisation très poussée de ce bâtiment lui permet d’être pleinement efficace avec deux équipages réduits de 32 marins, qui se succèdent au gré des missions et qui lui confèrent une disponibilité élevée. Ses rampes lui servent à mettre en œuvre deux embarcations rapides avec des équipes embarquées. Ces caractéristiques permettent à l’Adroit de disposer d’un vaste champ d’actions et de missions :police maritime, surveillance de zone, lutte contre la piraterie (L’Adroit a déjà participé à des missions anti-piraterie menées au large de la Somalie et dans le Golfe de Guinée)et le terrorisme en mer, lutte contre les trafics maritimes, préservation de l’environnement, aide humanitaire, recherche et sauvetage en mer. Principalement destiné à opérer en bâtiment isolé, L’Adroit peut également être intégré au sein d’une force navale.

Ayant passé 250 jours en mer l’année passée, les prochaines destinations de L’Adroit sont Haiphong au Vietnam, où il fera escale à la fin du mois, et Jakarta. Il rentrera à Toulon le 15 juillet 2013.

JPEG

Dernière modification : 20/05/2013

Haut de page