Huit nouveaux accords signés entre des établissements de recherche français et singapouriens

La coopération franco-singapourienne dans le domaine de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur était à l’honneur la semaine dernière avec la venue à Singapour de nombreuses délégations en provenance d’universités françaises et d’institutions de recherche, afin de signer ou renouveler pas moins de 8 accords de partenariat et de coopération.

Le Centre National de la Recherche Scientifique, l’Université Pierre et Marie Curie, l’Université Joseph Fourier et l’Institut Mines-Télécom étaient présents à l’occasion de la conférence publique SinFra’2015 sur « Inclusive smart cities and digital health » afin de renouveler, en partenariat avec la National University of Singapore (NUS) et I2R-A*STAR (Institute for Infocomm Research de l’Agency for Science, Technology and Research), le laboratoire franco-singapourien IPAL (Image and Pervasive Access laboratory, UMI CNRS). Deux nouveaux laboratoires partenaires, le BII-A*STAR (BioInformatics Institute) et l’Université de Toulouse, se sont associés à IPAL à cette occasion.

Du 4 au 6 février, des chercheurs et des industriels français ont participé au « French-NTU Renewable Energy Workshop » où ils ont pu échanger autour des problématiques liées aux énergies renouvelables avec l’ERI@N de la Nanyang Technological University (NTU). Des axes de recherche stratégiques pour nos deux pays ont été identifiés et seront l’objet d’un renforcement des collaborations existantes ou de nouveaux projets conjoints afin de construire un axe de coopération fort autour de ce thème.

L’ONERA (Office National d’Etudes et de Recherche Aérospatiales) était également présente à Singapour afin de renforcer les liens qu’elle entretient avec ses partenaires singapouriens au sein du laboratoire de recherche franco-singapourien SONDRA.

Une délégation de la COMUE Sorbonne Universités (COMmunauté d’Universités et d’Etablissements incluant entre autres Paris II, IV et VI et l’INSEAD) était également présente afin de rencontrer des acteurs singapouriens clés dans le domaine de la recherche tels que Yale-NUS, NTU et A*STAR Graduate Academy, et de signer avec eux de nouveaux partenariats qui viennent renforcer les échanges d’étudiants. Parallèlement, une délégation de Sorbonne Paris-Cité (incluant notamment Paris III, V, VI, XII, et Sciences Po Paris) a formalisé un accord avec NUS qui permet déjà, depuis 2013,de financer des projets conjoints en recherche ou formation.

A l’occasion d’une réception à la Résidence de France réunissant ces différents acteurs, l’Ambassadeur Benjamin Dubertret a souligné que la recherche et l’enseignement supérieur étaient des domaines clés de la coopération franco-singapourienne. Soulignant le nombre important d’accords de partenariats scellés dans la semaine du 2 au 6 février, il a appelé de ses vœux le renforcement de cette coopération.

Dans les mois à venir, la visite du président singapourien Tony Tan en France et le festival Voilah ! à Singapour seront autant d’occasions de renforcer la coopération franco-singapourienne scientifique et éducative.

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 16/03/2015

Haut de page