Journée des droits de l’homme du 10 décembre 2013

Déclaration de la haute représentante, Mme Catherine Ashton, au nom de l’Union européenne, à l’occasion de la Journée des droits de l’homme du 10 décembre 2013

« Cette année marque le 20e anniversaire de la Conférence mondiale sur les droits de l’homme de 1993 à Vienne. La déclaration et le programme d’action de Vienne ont confirmé l’universalité de tous les droits de l’homme et ont donné lieu à des avancées historiques au niveau de leur promotion et de leur protection. Cette déclaration continue d’être une source d’inspiration pour l’UE, dont les principes fondateurs incluent le respect des droits de l’homme. Nous fêtons également aujourd’hui le 20e anniversaire de la création du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme. Nous adressons nos félicitations au Haut commissaire, Mme Navi Pillay, pour son engagement personnel et pour le travail considérable accompli par le Haut-Commissariat pour protéger les droits de l’homme dans le monde.

Il y a un an, l’UE adoptait son cadre stratégique et son plan d’action en faveur des droits de l’homme et de la démocratie et désignait son premier représentant spécial pour les droits de l’homme, M. Stavros Lambrinidis. Depuis lors, nous nous sommes concentrés sur l’intégration des droits de l’homme et de la démocratie dans l’ensemble de l’action extérieure de l’UE. Nous avons adopté de nouvelles lignes directrices de l’UE sur la liberté de religion ou de conviction et sur le respect des droits fondamentaux des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI).

Nous avons poursuivi la campagne que nous menons depuis longtemps en faveur de l’abolition de la peine capitale dans le monde.
L’UE reste déterminée à promouvoir le respect et la protection de l’ensemble des droits de l’homme associés à toutes les personnes dans le monde. Nous sommes préoccupés par les actes d’intimidation, de violence et de censure sans cesse plus nombreux auxquels sont confrontés les médias et les défenseurs des droits de l’homme dans de nombreux pays. Nos pensées vont aujourd’hui à tous ceux qui font l’objet de persécutions parce qu’ils défendent les droits de l’homme.

L’UE continuera à apporter son soutien inébranlable aux droits de l’homme et à la démocratie ainsi qu’à ceux qui les défendent. »

Dernière modification : 10/12/2013

Haut de page