« La France est le pays au monde où la qualité de vie est la meilleure »

Ce ne sont pas des Français énervés d’entendre leurs compatriotes « râler » trop souvent contre tout ce qui ne va pas en France qui l’affirment, mais le magazine américain International Living Magazine, qui publie chaque année un classement des pays où il fait bon vivre. Fait notable : c’est la cinquième année consécutive où la France arrive en tête de ce classement, devant, cette année, l’Australie, la Suisse, l’Allemagne et la Nouvelle Zélande. Suivent le Luxembourg, les Etats-Unis, le Belgique, le Canada et en dixième position l’Italie, pays de la Dolce Vita immortalisée au cinéma.

Jackie Flynn, la directrice de ce magazine sur l’expatriation des retraités, ne s’étonne pas de cette victoire persistante d’un pays dont « l’agaçante bureaucratie et les impôts élevés sont battus par l’insurpassable qualité de vie, y compris le meilleur système de santé au monde ». Pas besoin de notes pour constater que « le mode de vie bon vivant de la France est très spécial (…) à peine descendu d’avion, vous en ferez l’expérience… ».

JPEG

Pour établir depuis trente ans son classement annuel qui inclut, en 2010, 194 pays, le magazine américain prend en considération neuf catégories : Coût de la vie, Culture et Loisirs, Economie, Environnement, Liberté, Santé, Infrastructures, Sécurité, Climat. Il utilise à cette fin de nombreuses sources « officielles » comme les statistiques nationales ou les Organisations internationales comme l’OMS ou l’UNESCO, mais aussi les appréciations de ses correspondants dans le monde entier sur ces thèmes et sur les résultats de ces classements.

Liberté, Santé et Sécurité sont les trois rubriques où la France se classe première, souvent bien sûr ex aequo avec de nombreux autres pays. Elle arrive en quatrième position pour les infrastructures (rails, routes, voies navigables, aéroports, fournisseurs de service Internet…) et le coût de la vie y est beaucoup moins élevé que dans bien d’autres pays développés. Mais les passionnés de culture regretteront de constater que le score est nettement moins bon pour la rubrique Culture et Loisirs, où la France n’arrive qu’en 19ème position.

Quant aux raisons qui justifient la place souveraine de la France dans l’Index de la Qualité de la vie, Jackie Flynn cite « la joie de traîner pendant des heures autour d’un dîner et d’une bouteille de vin rouge dans une brasserie parisienne, de se promener au bord de la Seine un matin de printemps, de fouiner dans les étalages des bouquinistes, d’écouter sonner les cloches de Notre-Dame ou d’aller acheter de savoureux croissants à Montmartre la bohémienne… »

Evidemment, « Paris la romantique offre ce qu’il y a de mieux en tout », mais la province n’est pas en reste, avec les villages vinicoles d’Alsace, l’odeur de la lavande en Provence, la « belle et sauvage » Corse.

Mme Flynn avait déjà évoqué les petits détails qui font le charme de la France, « comme les petites jardinières fleuries aux fenêtres, les jardins bien entretenus, les charmantes terrasses de café et les rues propres », ainsi que des villes « bien gérées et avec une faible criminalité ».

Le magazine n’hésite pas à donner, à l’intention des retraités américains cherchant l’endroit le plus agréable à vivre pour s’établir « overseas » (hors du continent américain), des conseils sur les régions de France où l’achat d’une maison est nettement moins cher qu’à Paris et où le foie gras, l’Armagnac ou les gousses d’ail font partie tout simplement d’une matinée de courses ordinaires…

La propreté des villages, la variété des paysages, les déjeuners classiques avec trois plats pour 14 dollars, la qualité des restaurants, font partie de l’art de vivre à la française, tout comme le repos du dimanche, les vacances au mois d’août et même « le pain frais deux fois par jour ». Un comble !

Dernière modification : 18/02/2010

Haut de page