La NTU de Singapour et l’UTT lancent un programme de doctorat conjoint

L’Université de technologie de Nanyang (NTU), à Singapour, et l’Université de technologie de Troyes lancent un programme conjoint de doctorat qui démarrera en septembre 2010. Le professeur Lam Khin Yong, doyen associé de la NTU, et Christian Lerminiaux, président de l’UTT, ont signé l’accord ce 28 juin à Paris.

Ce partenariat permet dorénavant aux étudiants d’obtenir un doctorat délivré conjointement par la NTU et l’UTT qui viendra sanctionner un projet de recherche avec une seule soutenance de thèse.

JPEG
Professeur Lam Khin Yong, doyen associé de la NTU, et Christian Lerminiaux, président de l’UTT

Les thèmes de recherche, qui devront être acceptés par les deux universités, seront choisis dans le domaine des réseaux nanophotoniques et autonomiques, principaux axes de recherche des deux partenaires. Le travail des doctorants sera supervisé par deux professeurs représentant les deux partenaires.

« Cette collaboration créera une plate-forme où les professeurs et les étudiants de 3e cycle de la NTU et de l’UTT pourront partager et échanger des idées. Elle sera axée sur la nanophotonique et les réseaux autonomiques, domaines au cœur de la recherche stratégique menée par les deux universités. Nous espérons renforcer dans le futur les échanges pédagogiques entre la NTU et l’UTT et les opportunités de recherche en commun », déclare le professeur Lam.

« Nous sommes très fiers de nous associer à la NTU, dont la réputation d’excellence n’est plus à faire, pour mettre en place ce programme ambitieux. Il donnera aux étudiants de nos universités la possibilité d’exploiter les synergies au niveau international et d’obtenir un double doctorat. Cet accord confirme la volonté de l’UTT de conclure des partenariats de haut niveau et d’encourager la coopération internationale », commente Christian Lerminiaux.

A propos de l’UTT (www.utt.fr) :

Avec 2500 étudiants, l’Université de technologie de Troyes fait partie des dix plus importantes écoles d’ingénieurs françaises. L’UTT forme des ingénieurs en systèmes d’information, réseaux et télécommunications, systèmes industriels, systèmes mécaniques et en matériaux.

Elle propose également un Master en Sciences, Technologies et Santé avec neuf spécialités et un doctorat avec cinq spécialités. La politique de développement de l’UTT mise sur une recherche de haut niveau, labellisée Carnot et axée sur la thématique transverse Science et Technologies pour la Maitrise des Risques.

L’ouverture internationale de l’établissement est concrétisée par de nombreux accords de partenariat. L’UTT est membre de la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieur, de la Conférence des Grandes Ecoles et elle fait partie du réseau des universités de technologie françaises.

Dernière modification : 08/07/2010

Haut de page