La coopération entre les musées

La coopération avec les musées a commencé dans les années 1990 avec « Les Origines de l’Art de l’Art Moderne », présentée par le Singapore Art Museum (SAM) avec le concours du National Arts Council, de l’Ambassade de France et de l’Association Française d’Action Artistique, première incarnation de l’Institut français. Suivront plusieurs autres expositions dans différents musées, notamment « Greek Masterpieces of the Louvre » et « Christian Lacroix au National Museum of Singapore (NMS), « World through the Lens » à l’Asian Civilisations Museum (ACM), « Matisse » et « Picasso » au Singapore Tyler Print Institute etc.

Le calendrier des expositions s’est intensifié ensuite grâce à l’accord-cadre de 2009 et la signature d’accords entre les musées français et singapouriens : l’accord entre le Musée du Quai Branly et l’Asian Civilisations Museum a donné lieu en 2010 à la première exposition singapourienne d’envergure à Paris, « Baba Bling » et à l’exposition « Congo River » à Singapour ; en 2011, le Singapore Art Museum et le Centre Pompidou ont produit ensemble « Video, an art, a history », le National Museum of Singapore a accueilli une exposition du Musée d’Orsay, « Dreams and Reality » et Photoquai, la biennale de photographie du Musée du Quai Branly, a accueilli deux photographes singapouriens, Edwin Khoo et Charles Lim.

Pour partager les fruits de cette coopération avec tous les professionnels du secteur muséal de Singapour, le National Heritage Board de Singapour (direction des musées et des patrimoines), le Ministère de la Culture et de la Communication français et l’Institut français de Singapour, ont organisé en mars 2012 un séminaire Malraux qui a réuni treize experts français et singapouriens lors d’une journée de conférences publique à l’Asian Civilisations Museum sur le thème, « Le développement des publics ».

Par ailleurs, c’est un cabinet d’architecture français, le Studio Milou, qui a remporté l’appel d’offre pour la conception de la future National Art Gallery, qui ouvrira en 2015 sur les sites de l’ancienne Mairie et de l’ancienne Cour Suprême.

Dernière modification : 09/10/2012

Haut de page