Le français en musique ou l’expérience d’une singapourienne aux Francofolies

Aiba Roselyne Rosli, étudiante singapourienne francophone, a été invitée par l’Ambassade de France aux Francofolies de La Rochelle 2011 dans le cadre des Rencontres Internationales de la Jeunesse, proposées par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes. Elle nous raconte ici son expérience :

JPEG

« 25 jeunes du monde entier ont été sélectionnés pour représenter leur pays et participer au festival des Francofolies de La Rochelle du 10 au 19 juillet 2011. Cette manifestation musicale est très connue parmi les amoureux de la musique à travers la France et dans le monde. En tant que vice-présidente du French Club « l’Hexagone », à Nanyang Polytechnic, je suis très fière et heureuse de représenter mon groupe et mon pays à ce festival.

Quand 25 jeunes de différents pays se regroupent dans une des plus belles villes du sud de la France, ce n’est pas uniquement pour assister à un des plus beaux festivals de musique, mais aussi pour vivre un beau mélange culturel. Voir tant de nationalités se côtoyer ensemble m’a ouvert les yeux sur les différentes cultures et croyances. Le français étant la langue principale de communication, ce séjour a été la première expérience pour moi de parler le français dans un contexte français. Les mots et les sons que j’entends m’ont vraiment aidé à améliorer mon vocabulaire pendant mon séjour. J’ai aussi l’impression d’avoir voyagé dans beaucoup de pays pendant ces 10 jours passés avec le groupe. De cette rencontre naquit non seulement une amitié, mais aussi une compréhension profonde et le respect mutuel de nos différentes cultures et croyances.

La vue pittoresque de la tour Saint Nicolas tout près de la scène St Jean d’Acre contribue à l’ambiance du festival. Le système sonore était si bien que j’avais l’impression d’être tout près de Zaz et de Christophe Maé alors qu’en réalité, j’étais assez loin de la scène. Les chanteurs étaient très divertissants et ont réussi à faire danser les 10,000 spectateurs à travers des performances extraordinaires. La musique faisait chanter et danser les spectateurs et tout le monde était joyeux. Je n’ai jamais vécu une telle expérience de cette ampleur et c’était extrêmement réjouissant de voir tant de fans de la musique s’en donnant à cœur joie.

JPEG

Partir en France a toujours été un rêve pour moi, et l’Ambassade m’a donné cette opportunité de le réaliser. Chaque moment passé à La Rochelle est précieux pour moi. Cette ville est magnifique, la vue sur la mer est panoramique et la brise estivale de l’Atlantique contribue à cette ambiance calme et sereine de La Rochelle. Si j’ai l’occasion, j’y retournerai très certainement pour visiter d’autres régions de France. Après ce séjour unique, j’encourage tout francophile qui rêve d’aller en France d’en faire cette expérience de première main.

Pendant mon séjour à La Rochelle, j’ai constaté que la musique, à travers ses notes et paroles, a le pouvoir d’unir les gens. Elle nous permet de sentir les mêmes émotions. Tout le monde, de tous les coins du monde, est ensemble en cœur et en âme. Nous pouvons être de différentes couleurs, parler différentes langues, avoir des notions différentes sur la politique et la religion, mais la musique est là pour nous le prouver : nous sommes pareils. »

Dernière modification : 05/08/2011

Haut de page