Les grandes expositions de l’été 2011 en France

JPEG

Cet été, en France, le programme des expositions culturelles est particulièrement varié : Courbet à Ornans, Miro à Paris, Cézanne à Aix en Provence, Delacroix à Marseille vous en font voir de toutes les couleurs. De l’art contemporain à la peinture classique, en passant par la sculpture et la photographie, il y en a pour tous les goûts. Le Mexique, le Guatemala, l’Inde et l’Afrique sont aussi au rendez-vous. Parmi de très nombreuses expositions, aussi séduisantes les unes que les autres ; voici une sélection des incontournables.

A Paris, les expositions temporaires des grands musées et monuments sont des moments de découverte et d’enrichissement culturel. La ville s’expose en plein air : les Champs Elysées, les berges de la Seine ou le champ de mars se parent de sculptures et d’objets insolites. La France célèbre pendant toute l’année 2011 le Mexique, qui est au cœur de plusieurs grandes expositions, dont La scène artistique mexicaine contemporaine au musée d’Art moderne de Paris, avec les œuvres d’Hector Zamora, de Natalia Almada.

Inauguré en juin 2006, le musée d’Arts et de Civilisations du quai Branly, à Paris, fête en beauté ses cinq ans en présentant, jusqu’au 2 octobre, l’exposition Maya, de l’aube au crépuscule. Celle-ci offre une particularité : la quasi totalité des 150 objets exposés (céramiques peintes, stèles, pierres fines taillées, vestiges architecturaux, ornements…) ne sont jamais sortis de leur pays, le Guatemala. Cette exposition exceptionnelle, qui met en valeur les dernières grandes découvertes archéologiques, retrace le développement de la civilisation maya, son apogée et son déclin après l’arrivée des conquistadors espagnols en 1524 après J-C

Joan Miro s’est illustré comme un des principaux représentants du surréalisme ; le musée Maillol a choisi de présenter ses sculptures. Elles n’avaient pas fait l’objet d’une exposition à Paris depuis plus de quarante ans. Le musée réunit pour cet évènement 99 sculptures, 22 céramiques et 20 œuvres sur papier. On y fait de drôles de rencontres : une jeune fille coiffée d’un robinet et dotée de longues jambes rouges semble prête à s’évader ; une chaise renversée s’est transformée en Femmes et oiseaux. Femme, oiseau, lune et constellations sont des sources infinies d’inspiration pour l’artiste, épris d’espace et du goût de la métaphore.

L’art contemporain indien sous toutes ses formes s’expose au Centre Pompidou jusqu’au 19 septembre, avec Paris-Delhi-Bombay. Quelles visions les artistes français et indiens portent-ils sur le monde ? Réponse dans cette exposition inédite où la peinture, la sculpture, mais aussi le design, le cinéma et la mode sont envisagés comme autant de regards sur des sujets de société tels le bonheur, la sexualité ou la violence.

C’est toujours avec plaisir et émotion qu’on découvre les chefs-d’œuvre de l’art vaudou africain. La fondation Cartier, à Paris, réunit pour la première fois en France, sous l’initiative du collectionneur Jacques Kerchache et du grand designer italien Enzo Mari, un ensemble exceptionnel de sculptures traditionnelles d’Afrique occidentale.

Au pied des falaises de la vallée de la Loue, le musée Gustave Courbet vient de rouvrir ses portes à Ornans, en Franche-Comté, le 2 juillet 2011, après trois ans de travaux. Installé dans la maison natale du peintre, le nouveau musée offre une surface quadruplée, une scénographie résolument moderne, une ouverture en transparence sur les paysages et sur l’eau, qui ont tant inspiré le maître du réalisme. Dans cette nouvelle configuration, l’architecte parisienne Christine Edeikins a su conserver le caractère historique et intime de l’ensemble immobilier et de son environnement : boiseries et parquet d’époque, jardin esprit XIXème siècle… L’exposition permanente, qui contient 75 œuvres, dont 45 de Courbet, retrace la vie de l’artiste, d’Ornans à Paris, ses engagements politiques, son regard sur la vie et sur les hommes, le milieu de la Bohème qui rassemble les poètes Baudelaire, Nerval, les peintres Daubigny, Rousseau, Dupré. La première exposition temporaire est consacrée à l’amitié qui unissait Courbet et le sculpteur Clésinger, tous deux animés par une même fascination pour la femme et la nature.

La Bretagne a inspiré de nombreux artistes depuis la fin du 19ème siècle : romantiques, réalistes, naturalistes, impressionnistes… La très belle exposition De Turner à Monet, la Bretagne des paysagistes au musée des Beaux Arts de Quimper, en témoigne. L’exposition réunit plus de 80 peintures, dessins et gravures en provenance des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de Suisse, des Pays-Bas, d’Allemagne et des grands musées français.

L’exposition L’orientalisme en Europe : de Delacroix à Matisse est arrivée à Marseille, la deuxième plus grande ville française, après avoir fait escale à Bruxelles et Munich. L’événement prend place dans le musée de la Vieille Charité et rassemble 120 peintures et sculptures d’artistes européens venant des plus grandes institutions internationales et de collections particulières. Cette exposition phare, qui offre un vaste panorama de l’orientalisme en Europe - entre la campagne d’Egypte de Bonaparte (1798-1801) et le séjour du peintre Matisse en Afrique du nord (1906) - préfigure les grands rendez-vous artistiques que Marseille proposera dans le cadre de l’année 2013, où elle sera Capitale Européenne de la Culture.

La photographie est devenue un des arts majeurs de notre époque et les rencontres d’Arles un rendez-vous mondial incontournable. Pour cette 42ème édition, les rencontres d’Arles photographie mettent à l’honneur le Mexique. Grâce à une programmation à la fois exigeante et grand public, 47 expositions photos sont à découvrir, du reportage au portrait, en passant par les installations ou les grandes collections. Parmi les expositions marquantes, citons la rétrospective de Chris Marker, qui présente plus de 300 œuvres créées entre 1957 et 2010.

Le musée Granet, à Aix-en-Provence, présente la Collection Planque, l’exemple de Cézanne jusqu’au 2 octobre. Ami des peintres, Jean Planque a rassemblé, au cours de ses rencontres et coups de cœur, plus de 300 œuvres, prêtées pour quinze ans à la ville d’Aix. Parmi les 120 peintures, dessins et sculptures sélectionnés, on peut admirer des artistes de la fin du XIXème avec les impressionnistes et les post impressionnistes Renoir, Monet, Van-Gogh, Gauguin et les peintres majeurs du XXème tels Picasso, Braque, Dufy, Klee, Léger, de Staël ou Dubuffet.

Sites Internet :

www.quaibranly.fr: musée du quai Branly

www.museemaillol.com : musée Maillol
mam.paris.fr : musée d’Art moderne de la ville de Paris

www.centrepompidou.fr : musée du centre Pompidou

www.musee-courbet.fr : musée Courbet

www.rmn.fr/francais : centre de la Vieille Charité

www.museegranet-aixenprovence.fr : musée Granet

Dernière modification : 22/07/2011

Haut de page