Culture Lab : Sarah Tang, une étudiante singapourienne, décrit son expérience du séminaire « Démocratie et droits de l’homme » en France

Sarah Tang, étudiante, raconte son expérience au pays des Droits de l’homme.

Sarah Tang, étudiante fraîchement diplômée de Nanyang Technological University, a été invitée par l’Institut Français de Singapour à se rendre en France. Elle nous fait le récit, en français, de son voyage dans le cadre du programme de CultureLab, « Démocratie et droits de l’homme » qui s’est tenu à Vichy du 1er au 14 juillet dernier.

« René Samuel Casson a dit “il n’y aura pas de paix sur cette planète tant que les droits de l’homme seront violés en quelque partie du monde que ce soit”. Je ne peux qu’être d’accord – le sujet de la démocratie et des droits de l’homme est si fondamental, si important pour le progrès de la société, c’est la raison pour laquelle je me suis inscrite à ce programme.

Et quel autre meilleur endroit pour aller étudier et explorer ce sujet plus en profondeur qu’en France, là où est née la « Déclaration des droits de l’homme et du citoyen », dans l’esprit de la révolution française, et dans l’esprit de lutte commune pour les droits de l’homme.

C’est ainsi que je me suis trouvée à Vichy, petite ville au cœur de la France, où j’ai vu la plus belle représentation du courage pendant la cérémonie du 10 juillet qui s’est tenu à l’opéra Vichy pour honorer « Les Quatre-Vingts » qui avaient courageusement voté contre le changement constitutionnel pour l’établissement d’un régime autoritaire aux côtés des Nazis. 73 ans après la deuxième guerre mondiale, on voit toujours des citoyens, jeunes et âgés, se rassembler ensemble sous les parapluies afin de participer à ce rassemblement significatif. Bien sûr, c’est un groupe de gens qui croyaient fortement à la signification de cette cérémonie, au courage de lutter contre la majorité (même contre les Nazis) et de dire oui au droit à la démocratie.

Cela m’a beaucoup touché. Cela m’a rappelé l’importance de la démocratie et des droits de l’homme qui sont fondamentaux afin de garder intact l’intégrité d’une société. Cependant, il faut admettre que la démocratie et les droits de l’homme ont toujours été un sujet difficile. Pour le groupe de jeunes de différents pays et de différentes cultures qui a été réuni [pour cette session Culture Lab] pour discuter de ce sujet, juste une petite nuance ou une petite différence peut commencer un débat et même des conflits. Dans un des ateliers, il fallait revenir à la base : on nous a demandé de décrire la Déclaration des droits de l’homme aux enfants – et c’est là que nous avons réalisé que malgré les complications et les difficultés que porte ce sujet, le point fondamental reste le même, le droit à la dignité et au respect, et cela reste le même a travers les races, les religions et les nationalités.

Ce workshop a relancé en moi le courage de rêver – à rêver à un monde sans frontières, malgré tous les obstacles et les difficultés.

JPEG
Le groupe d’étudiants de la session Culture Lab "Démocratie et Droits de l’Homme", avec Sarah Tang à droite.

On nous a aussi demandé de composer un poème sur nos espoirs, que je vais mettre ici pour conclure ce récit :

Je rêve d’un monde sans frontières entre les gens

Où l’espace entre les gens disparaitrait

Ou l’amour dissoudrait les piliers métalliques

Et étrangers deviendraient des amies

De voir un monde sans discrimination

Où il existe les différences

Mais il n’existe pas les conflits

Où Noir – c’est une couleur comme Blanc

Mais un rêve – il existe comme un rêve

Jusqu’où on va vers

Alors, rêver ; croyez et allez !

Voilà le blog qui a été réalisé par Sarah Tang et le groupe :

http://simplebooklet.com/index.php#wpKey=TgJpTIZThKtGvNphJ3E5pW#page=2

Le groupe est aussi intervenu sur Canal Académie :

http://www.canalacademie.com/ida9421-20-etudiants-10-pays-regards-sur-les-Droits-de-l-Homme.html

Site internet de l’Institut Français

Dernière modification : 13/09/2012

Haut de page